DAMIEN MENU

DAMIEN MENU

Suite aux déclarations de l'échevin Didier Vandeskelde concernant les facilités dans la commune, la locale Ecolo a tenu à réagir par l'intermédiaire de Philippe Mouton, conseiller.

Suite aux déclarations de l'échevin Didier Vandeskelde concernant les facilités dans la commune, la locale Ecolo a tenu à réagir par l'intermédiaire de Philippe Mouton, conseiller.
Suite aux déclarations de l'échevin Didier Vandeskelde concernant les facilités dans la commune, la locale Ecolo a tenu à réagir par l'intermédiaire de Philippe Mouton, conseiller. :

Concernant les facilités a Comines/Warneton :

Suite aux récentes déclarations de l’échevin Didier Vandeskelde, le groupe ECOLO réagit

COMINES : Cela interpelle beaucoup d'entre-nous les facilités à Comines-Warneton......

A ce sujet voici une réaction du groupe Ecolo de Comines-Warneton après les récentes déclarations de l’échevin Didier Vandeskelde:

"Le fait de vouloir supprimer les facilités pour les francophones à Renaix nous fait mal. Nous pouvons nous imaginer à la place des personnes concernées devant des documents administratifs déjà compliqués de parleur contenu et rendus incompréhensibles par l’obstacle de la langue. Faut-il dans ce contexte infliger aux autres ce dont on ne voudrait pas souffrir soi-même ?Il y a quelques jours un échevin de la majorité Monsieur D. Vandeskelde a  fait des déclarations sur les facilités à Comines. Il commence en suggérant grosso modo qu'il ferait bien une bonne blague à la NVA en refusant avec sa ville les facilités aux néerlandophones qui y vivent. Le groupe Ecolo lui conseille d'être plus prudent.  L’échevin s'exprime comme s'il était déjà le Bourgmestre de Comines-Warneton, est-ce raisonnable ? Est-ce que tous les partis pensent comme lui ? Les a-t-il consultés ? D'où sort-il cette assurance, cette prétention à parler au nomde tous ? Et en dehors de toutes considérations politiques, comment peut-il aborder un sujet aussi délicat au nom des citoyens de notre commune comme si son avis faisait l’unanimité. Nous pensons que les facilités dans les documents administratifs aident vraiment beaucoup de gens et que ce ne sont pas ces efforts là  qui risquent de mettre à mal les finances. Nous pensons que c’est tout à l’honneur de notre commune de pouvoir se montrer compétente dans ce service. Il est de mise de signaler Comines-Warneton comme une ville d’accueil, pourquoi pas ? L’effort produit par notre administration n’est-il pas la meilleure réponse faite à l’intransigeance, voire à l’extrémisme ? Nous espérons par contre que l’échevin en question se donne la peine de revoir sa copie. Nous espérons qu’à l’avenir il s’abstienne de s’exprimer au nom de tous avec autant de désinvolture sur un sujet aussisensible.Il y a certainement d'autres priorités et l'actualité fleurit chaque jour de toutes les couleurs de l'urgence. Notre groupe a maintes fois rappelé l'importance d'une répartition d'attributions raisonnable entre tous les échevins, nous en sommes malheureusement très loin...et c'est dommage pour Comines-Warneton."

Philippe Mouton Conseiller Communal Ecolo

Lundi 12 février 2018





Commentaires

  • Richard

    Les propos de DVSK sont peut-être maladroits, mais la récupération politique qu'en fait Philippe Mouton est tout aussi détestable.

    • lothar unfried (visiteur)
      lothar unfried (visiteur) Richard · 13 février 2018

      Monsieur Mouton à raison.A 100 %. Pour commencer la " guerre linguistique " entre Flamands et Wallons en 2018 on doit vraiment être "à côté de plaque" ...........ou petit échevin à Comines .RIDICULE !

    • Nelson
      Nelson lothar unfried · 14 février 2018

      Monsieur Mouton, prend avis et position également sur ce qui se passe à Renaix.( lire sa première phrase) lui aussi, élu de Comines prend avis et position sur ce qui se passe dans une autre commune! Ensuite, revenez un peu dans le passé lors de l'instauration de ces facilités linguistiques, croyez vous que les politiciens étaient à ce point divisés ???? Ou est-ce juste une récupération politique d'année électorale. Le débat n'est pas parti de Comines mais bien de Renaix. faute au journaliste de demander l'avis ailleurs en belgique.

    • Philippe Mouton
      Philippe Mouton Nelson · 14 février 2018

      Je n'ai pas la moindre influence à Renaix, mais j'ai encore le droit de livrer mon ressenti à propos de décisions qui s'y prennent le cas échéant. C'est bien utile d'ailleurs car cela me permet de me mettre à la place de néerlandophones de la commune. On considère que la récupération politique a pour objet la mise en évidence d'un sujet étranger à celle-ci, hors qu'y a t-il de plus politique que la question linguistique en Belgique? Cela fait un siècle qu'elle est telle et je suis le premier à le regretter. Je suis dans mon rôle quand, au nom de mon groupe je réagis à ce qui peut être une erreur de l'échevin de la majorité, qui plus est énoncée au nom de tous.

    • Donc si je vous comprends bien, les propos de DVDSK sont "peut-être maladroits" et aucun parti d'opposition ne doit le souligner. On profane un lieu de mémoire et aucun parti d'opposition ne doit le souligner. Ma question est donc la suivante : à quoi servent les partis d'opposition et que les autorisez-vous à dire ou à faire sans que cela soit à vos yeux de la récupération politique détestable? Si Action s'exprimait? Dans ce cas, il y a fort à parier que ce soit l'omnipotent ECHEVIN DVDSK qui s'exprime. Les américains ont Trump, nous avons l'ECHEVIN DVDSK, comprenne qui pourra.

    • Nelson
      Nelson Fabienne Bondue · 14 février 2018

      Les partis d'opposition sont là pour voir le travail qui est fait dans la commune, de constater les erreurs commises ET de proposer des alternatives constructives et non pas vides d'intérêt comme cette récupération politique

    • Bernard (visiteur)
      Bernard (visiteur) Richard · 13 février 2018

      Philippe a raison car il n'y a pas que ça en ce moment avec DVSK et n'oublions pas ce qui s'est déjà passé avec la majorité...

  • Nestor Rotsen
    Nestor Rotsen · 13 février 2018

    La démocratie, ce n'est pas la loi de la majorité mais la protection de la minorité. (Albert Camus)

    • Francine Faure
      Francine Faure Nestor Rotsen · 14 février 2018

      Excellent ! Petite citation qui veut dire beaucoup ...

  • Ploegsteert
    Ploegsteert · 13 février 2018

    STUPIDE ... Soyons plus malin et surtout plus intelligent que la NVA ... par contre, quelle position prendra le MR communal ! lui qui collabore au niveau federal ...

    • Didier Vandeskelde (visiteur)
      Didier Vandeskelde (visiteur) · 13 février 2018

      Nous sommes pour une courtoisie linguistique, une vraie, basée sur la bonne volonté et pas sur les contraintes.
      Cette courtoisie linguistique devrait d'ailleurs s'appliquer partout où les deux communautés se côtoient: à Comines, mais aussi à Renaix, à Menin, à la côte et pourquoi pas dans toute la Belgique..
      Pour rappel: les facilités légales reposent sur des contraintes qui privent parfois des personnes très compétentes et contribuent donc à l'exode de nos jeunes.
      Il arrive souvent que les examens linguistiques soient absurdes et n'ont rien à voir avec l'objectif théoriquement visé.
      Alors, si à Renaix ou ailleurs, quelqu'un veut mettre en place des solutions mieux adaptées à un véritable "vivre ensemble", pourquoi pas? On peut rêver....
      Mais il ne faut pas se faire d'illusion, dans notre pays, pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer !
      D'ailleurs comme le dit si bien "observateur" nous n'avons aucun pouvoir de décision la dessus.
      La suppression des facilités "légales" n'est pas pour demain.

      • lothar unfried (visiteur)
        lothar unfried (visiteur) Didier Vandeskelde · 13 février 2018

        Magnifique cette superbe explication d'un tout petit échevin ( un peu gonflé de son importance).En réalité il veut dire quoi: qu'il n'a "AUCUN POUVOIR " sur "cette question "là.Alors qu'il s'occupe de son boulot de petit échevin à Comines -Warneton .Et c'est tout.

      • Nelson
        Nelson lothar unfried · 14 février 2018

        j'adore votre façon d'écrire un peu niaise! vous en perdez votre crédibilité
        je souhaite vous voir sur une liste pour voter pour vous

      • Le Père Joseph (visiteur)
        Le Père Joseph (visiteur) Didier Vandeskelde · 13 février 2018

        Remettre ce système en mémoire fera probablement rallumer le brûlot communautaire cher aux organisations flamingantes comme le T.A.K et les investisseurs potentiels flamands regarderont peut-être à deux fois avant de se risquer d'ouvrir les cordons de leur bourse. Il y a déjà assez de problèmes de vie dans notre commune pour ne pas en rajouter !

      • Voilà un commentaire plein de bon sens
        Voilà un commentaire plein de bon sens Le Père Joseph · 13 février 2018

        Bravo, ça c'est bien dit !

    • observateur
      observateur · 13 février 2018

      Monsieur Mouton a tout a fait raison; quelle ne fut pas ma surprise et mon dégoût de lire les propos outranciers de M. Vandeskelde, et surtout sa désinvolture. Jouer avec le feu communautaire n'est pas intelligent. Ou bien espère-t-il tirer un profit électoral facile avec ses propos déplacés. Il sait en plus parfaitement qu'il n'a AUCUN pouvoir en matière de facilités linguistiques et qu'il est tenu d'appliquer la législation en la matière. Mettre ainsi de l'huile sur le feu d'un dossier pareil où, par ailleurs, tout se passe bien à Comines-Warneton de l'aveu de tous (sauf peut-être de lui), c'est irresponsable. Quand on aspire aux plus hautes fonctions, on ne joue pas ainsi au pompier pyromane, c'est scandaleux. Que ne serait-on prêt à faire pour y arriver... Dernière réflexion : qu'en pense notre aphone bourgmestre ff ? Soutien-t-elle son mentor dans ses déclarations ?? Et suggestion pour Ecolo et le MR : mettez le dossier à l'ordre du jour du prochain conseil communal pour mettre M. Vandeskelde et ses amis face à leur responsabilité et exigez le vote d'une motion condamnant ses propos : on se comptera....

      Ces blogs de Actualités locales pourraient vous intéresser