DAMIEN MENU

DAMIEN MENU

Le cirque reste un joli spectacle, un beau divertissement pour petits et grands enfants.

Le cirque reste un joli spectacle, un beau divertissement pour petits et grands enfants.
Le cirque reste un joli spectacle, un beau divertissement pour petits et grands enfants. :

La famille DASSONNEVILLE lutte pour la survie du cirque BRAYTONY.

LE BIZET:Depuis une semaine la commune vit a l'heure du cirque. Il y avait longtemps..Cela rappelle notre jeunesse ou une fois par an un cirque nous émerveilla avec un spectacle que nous apprécions. Les enfants d'aujourd'hui éprouvent aussi ce besoin de se retrouver face a un clown, ou face a un acrobate. C'est cela la magie du cirque...

Dans la famille DASSONNEVILLE la vie c'est le cirque, chacun est né dedans et tous possèdent une  polyvalence indéniable.Il y a DAVID, le père dont la grand-mère était une grande Dame du cirque, de nationalité italienne. DAVID est le clown, le patriarche. Puis, il y a MICHAEL, le fils, le dresseur, l'acrobate, le jongleur, et le présentateur.Lady SENEKA est l'épouse de MICHAEL, elle est acrobate( trapéziste). Il y a enfin BRAYTONY, le petit-fils qui a 6 ans, le cirque porte son prénom... Malgré ce jeune âge il sait déjà faire le clown et participe dans les divers numéros présentés.

C'est aussi toute la famille qui monte et démonte le chapiteau.

Chez les DASSONNEVILLE le cirque c'est sacré car le feu se transmet de génération en génération. Bref, ils l'ont dans le sang..Mais voila cette famille, qui ne vit que pour présenter un spectacle digne de ce nom aux enfants et aux adultes, doit désormais faire face aux décisions de nombreuses communes qui ne souhaitent pas la recevoir. Le cirque est maintenant dans le collimateur de nombreux responsables communaux et municipaux. David DASSONNEVILLE nous explique: " Cela devient grave, les gens du cirque sont devenus des pestiférés.Dernièrement nous avons souhaité nous installer a Nieppe. La municipalité n'a pas daigné nous offrir un emplacement, alors qu'elle en dispose plusieurs. On voulait nous éviter. Pourquoi ? Je n'en sais rien nous n'avons plus de fauves, seulement quelques chevaux , un chameau et une biquette. Nos animaux sont régulièrement suivis par un vétérinaire, ils ont chacun une puce. Regardez les gambader dans la nature, ne sont-ils pas heureux ? Notre seul but est d'offrir un divertissement, comme le cirque d'autrefois. Ici au Bizet nous avons pu bénéficier d'un terrain d'un privé. Nous remercions Mr Gadenne."

Fort heureusement pour les DASSONNEVILLE ils pourront continuer car la ville de Werviq-Sud a accepté de les recevoir la semaine prochaine du côté de l'avenue du ...Peuple belge. Les représentations sont programmées le mercredi 11 avril a 16h, le vendredi 13 avril a 18h, le samedi 14 avril a 16h, le dimanche 15 avril a 16h et le mercredi 18 avril a 15h.

DERNIERE REPRESENTATION AU BIZET CE DIMANCHE A 16H

Dimanche 8 avril 2018





Commentaires

  • mmc

    sachez que je suis membre de GAIA nous luttons pour inscrire dans le l'inscription dans la constitutions sachez que les races sauvages (elephants girafles) sont en voie de disparition de leur milieu naturel et tout le reste en ce qui concerne les animaux domestiques nous constatons une certaine maltraitance aux animaux des cirques pour certain (et beaucoups de petit cirque). nous somme en 2019 certain cirques on fait la transition (cirque du soleil alex gruss (en cours) vers un spectacle sans animaux et cela fonctionne tres bien.
    protegeon notre planete et nos animaux (poisson oiseaux...) nos arriere petit enfant le ferons.

  • 4FOIS VINGT
    4FOIS VINGT · 8 avril 2018

    a force d' interdire, on n' empèche les gens de vivre. nous sommes adultes et responsables de nos actes. Ne confondons pas animaux sauvages avec les animaux éduqués. je déplore quant à moi l' interdiction des animaux dans les cirques.:- interdit de boire, interdit de fumer,interdit de conduire .A l' avenir, aurons nous encore le droit de respirer?.Je préfèrerais quant à moi que l' on s' aligne sur l' élite , plutot que de nous prendre pour des irrèsponsables.

    • 3fois vingt
      3fois vingt 4FOIS VINGT · 9 avril 2018

      Si "l'élite" faisait son boulot d'élite aucun animale sauvage ou de compagnie n'aurait à subir d'être exposé à ce genre d'exhibition qui à mon avis leur est plus pénible qu'agréable. J'en ai rarement vu qui était heureux dans ces conditions et j'en ressortais plus déprimé qu'heureux. Les cirques OK mais qu'on laisse les animaux en dehors de ça. Quand on voit ce que vous appelez l'élite non merci

    • Mostar 4FOIS VINGT · 8 avril 2018

      Entièrement de votre avis.

Ces blogs de Actualités locales pourraient vous intéresser