DAMIEN MENU

DAMIEN MENU

:

Il n'y a pas qu'en rue

La police de Comines-Warneton contrôle aussi  les entreprises

COMINES-WARNETON: Si l'on voit souvent les représentants de la zone de police de l'entité un peu partout afin de faire respecter le confinement, elle va visiter aussi les entreprises afin de vérifier si la loi est bien respectée.

Vendredi dernier (20/03) dans l’après-midi, la police locale a procédé au contrôle de diverses entreprises implantées sur son territoire dans le cadre du respect des mesures imposées par le Gouvernement afin de lutter contre la propagation du coronavirus COVID – 19.

Parmi les entreprises contrôlées, la police cominoise s’est notamment rendue au sein de l’entreprise CLAREBOUT, société ayant un siège d’exploitation à Warneton et spécialisée dans la production de produits surgelés issus de la transformation de la pomme de terre.

Préalablement à ces contrôles, la police avait pris soin de contacter téléphoniquement toutes les directions d’entreprises afin de préciser certaines parties des mesures et d’obtenir des renseignements sur la manière dont elles les ont mises en œuvre. Pour le cas de la société CLAREBOUT, un appel était également parvenu au centre 101 pour dénoncer certaines conditions de travail problématiques depuis la mise en place des mesures de confinement.

Lors du contrôle, certains constats ont été réalisés et l’Auditeur du travail du Hainaut a fait procéder à l’audition d’un responsable de la sécurité au sein de la société. A l’issue de cette audition, l’Auditeur du Travail a signifié un avertissement à l’entreprise. Même si l’entreprise fait partie d’un des secteurs cruciaux nécessaires à la protection des besoins de la population (selon l’arrêté ministériel du 18 mars 2020), il n’en demeure pas moins que les entreprises de ce secteur sont également tenues de mettre en œuvre le télétravail et de faire respecter les règles de distanciation sociale, dans la mesure du possible.

Si aucune suite n’est réservée à un avertissement donné par le Contrôle du bien-être ou par l’auditorat, une fermeture pourrait être ordonnée.

-0-0-0-0-0-0

A propos de cette entreprise située a Warneton un membre du personnel nous a contacté pour nous dire qu'il a peur. "Certes la température est prise chaque jour, mais au travail nous sommes nombreux "  D.M.

0-0-0-0-0-0-0-0

Ce lundi 23 mars 2020, la police a procédé à d’autres contrôles dans les entreprises, comme dans les plus petites structures commerciales ou de services.

La police locale rappelle que le respect des mesures d’urgence pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19, c’est non seulement légal, mais c’est également une question de civisme, de responsabilité, de discipline et de solidarité. Le respect des mesures, ce n’est pas que pour les autres !

Mercredi 25 mars 2020





Commentaires

  • Télétravail
    Télétravail · Il y a 13 jours

    "Les entreprises de ce secteur sont tenues de mettre en oeuvre le télétravail...".
    Pour faire des frites, c'est effectivement très pratique.
    Si l'auditeur du travail manque parfois de bon sens, il ne manque pas d'humour !

    • à la guerre comme à la guerre
      à la guerre comme à la guerre · Il y a 14 jours

      si les entreprises non essentiels doivent cesser leurs actvités , pas de problèmes je serais la pour remplacer les feignasses de CLW

      • Hélène
        Hélène · Il y a 14 jours

        Neuve église pareil!! Pas un masque pour travailler. Conditions de travail déplorables...

        • Un Warnetonnois
          Un Warnetonnois Hélène · Il y a 14 jours

          D'après des dires il doit y avoir un article dans La Voix du Nord d'un ouvrier qui témoigne anonymement les conditions de travail chez Clarebout.

      • Pierre Qharignon
        Pierre Qharignon · Il y a 14 jours

        Si la police ferme cette entreprise, nous sommes mal partis.
        Les friteries n'auront plus qu'à mettre la clé sous la porte.
        P.Q.

        • Damien POSITIF : la nouvelle vient de tomber !!!! Site web/blog
          Damien POSITIF : la nouvelle vient de tomber !!!! · Il y a 15 jours

          Rassurez-vous, c'est de sa tendinite qu'il s'agit. Ben oui, surcharge de travail.
          C'est le genre d'article accrocheur qu'on trouve dans la presse people.
          Plus de blog, ce serait embêtant non ?
          Merci à Damien, qui est notre périscope.

          Oui, les grincheux, c'est hors sujet: mais vous n'avez qu'à créer votre propre blog.